L’empresa Serolo qui gérait le coso de la Misericordia à Saragosse a été sommé par le tribunal de quitter les lieux dans un délai d’un mois et de payer une amende de 572.911,84 euros qui correspondent aux dettes que Serolo avait contracté auprès de la deputacion propriétaire des arènes et qu’il ne payait pas. Place à une nouvelle empresa donc. Ca ne pouvait pas être prie de toute façon.