Mois : septembre 2019 Page 3 sur 18

Madrid: Puerta Grande pour Tomas Rufo

Madrid,   Novillos de Fuente Ymbro, bien prĂ©sentĂ©s et intĂ©ressants  

El Rafi, silence et silence; 

TomĂĄs Rufo, oreille et oreille avec pĂ©tition de la seconde et deux vueltas al ruedo; 

Fernando Plaza, silence et ovation aprĂšs un avis. 

EntrĂ©e: Deux tiers.

Premier novillero Ă  ĂȘtre sorti en triomphe des arĂšnes de Madrid depuis 2015 (Roca Rey), Tomas Rufo a fait sensation hier Ă  Las Ventas. Il tira le bon lot d’une course de Fuente Ymbro globalement positive et toucah deux toros nobles, vibrants, encastĂ©s. Son second, cinquiĂšme de la course avait le plus de classe mĂȘme s’il baissa un poil sur la fin. Le torero de Talavera de la Reina montra ainsi qu’il avait une personnalitĂ© sĂ©duisante faite d’une rĂ©elle domination et surtout d’un goĂ»t particulier savant mĂ©lange de la rigueur de son compatriote Joselito mais aussi de l’esthĂ©tique du « Fino Â»-une rĂ©fĂ©rence dĂ©sormais- notamment dans ses doblones par le bas en fin de faena. Il tua ses deux adversaires parfaitement et sans la pingrerie d’un palco il eut pu couper un troisiĂšme trophĂ©e tant la fraĂźcheur, la variĂ©tĂ© et l’harmonie de son travail portĂšrent sur les tendidos bien garnis de la capitale. Nous tenons avec lui enfin une vĂ©ritable promesse ; un torero qui pourrait ĂȘtre « de Madrid » oĂč plaĂźt ce type de personnalitĂ©s Ă  la fois engagĂ©, classique sans ĂȘtre austĂšre.

Fernando Plaza toucha le mauvais lot. Deux toros sur la dĂ©fensive, ne rompant jamais et ne permettant pas de se distinguer comme l’avait fait avant lui son camarade Tomas Rufo. Il plut nĂ©anmoins par son engagement et surtout sa fermetĂ©, impressionnante face au sixiĂšme Ă©lĂ©ment qui ne cessait de dĂ©cocher des coups et qui l’envoya bouler sans mal. Face Ă  lui, Fernando se livra comme si un triomphe Ă©tait possible malgrĂ© cette opposition fermĂ©e comme une huitre. Son final par bernardinas trĂšs exposĂ©es aurait pu ĂȘtre primĂ© s’il n’avait tuĂ© comme un sagouin gĂąchant ainsi ses chances. Il fut nĂ©anmoins applaudi pour son courage.

El Rafi qui menait le cortĂšge se prĂ©sentait en mĂȘme temps qu’il Ă©tait le chef de lidia du jour, raretĂ© Ă  la Mecque de la corrida, devant une arĂšne trĂšs garnie, en prĂ©sence des camĂ©ras de tĂ©lĂ©vision, cela faisait beaucoup de pression sur ses jeunes Ă©paules. Le nĂźmois n’aura jamais vĂ©ritablement accrochĂ© le conclave. Il montra qu’il avait de bonnes maniĂšres qu’il savait torĂ©er et, en de courts moments, Ă  la muleta, lors de sa premiĂšre faena surtout sa vĂ©ritable personnalitĂ© ressortit : il a du goĂ»t et une vraie recherche esthĂ©tique. Mais il manque de ce charisme qui permet de rompre la glace et de « monter » aux gradins. Ces bonnes intentions, ces moments de qualitĂ©, ne font pas un ensemble car une faena ne peut se concevoir comme une somme de dĂ©tails
 Il y a de toute Ă©vidence des progrĂšs Ă  faire Ă  l’Ă©pĂ©e comme s’abstenir de gestes vulgaires pas de mises Ă  Madrid (ni nulle part ailleurs). NĂ©anmoins, Rafi se quitta l’épine du pied, il n’a pas dĂ©mĂ©ritĂ©, passant sans trembler cette dure Ă©preuve madrilĂšne, ce qui est de bon augure !

Pierre Vidal       

Les autres festejos de ce jour

Arnedo (La Rioja). Novillos de JosĂ© Escolar

Juan Carlos Carballo, silence avec un avis, silence et silence Ă  celui tuĂ© pour  GirĂłn; 

Aquilino Girón, blessé

 Francisco de Manuel, oreille et silence

AbarĂĄn (Murcia) . Toros de Santiago Domecq,  vuelta al ruedo au second. 

Enrique Ponce, oreille et oreille; 

Miguel Ángel Perera, deux oreilles et deux oreilles; 

Paco Ureña, palmas et deux oreilles. 

EntrĂ©e:   lleno.

Sevilla Feria de San Miguel. Novillos de Villamarta, bien  présentés

Rafael GonzĂĄlez, ovation avec salut et vuelta al ruedo; 

Juan Pedro GarcĂ­a “Calerito”, ovation avec salut et silence aprĂšs un avis; 

Antonio Grande , ovation avec salut et silence. 

EntrĂ©e:   media plaza.

une minute de silence en mĂ©moire de AndrĂ©s Luque Gago a Ă©tĂ© observĂ©e Ă  l’issue du paseo

AlgemesĂ­ (Valencia).  . Novillos de Daniel Ramos, trĂšs bien prĂ©sentĂ©s

Diego San RomĂĄn, silence aprĂšs un avis et silence;

 JosĂ© Fernando Molina, silence et silence aprĂšs un avis.

 EntrĂ©e: Lleno.

Toros Ă  Brocas

Hommage à Fandiño

Algemesi tous Ă  hombros

AlgemesĂ­ . Novillos de Victoriano del RĂ­o, bien prĂ©sentĂ©s et donnant du jeu

 Fernando Plaza, oreille et oreille; 

Jordi PĂ©rez « Niño de las Monjas », (‘dĂ©buts en piquĂ©es), oreille et deux oreilles avec forte pĂ©tition  du rabo. 

Salut du mayoral

EntrĂ©e: Lleno. 

Création de la peña « Nuestro torero KIKE »

Création de la peña « Nuestro torero KIKE ».

Suite aux nombreuses demandes d’aficionados français et espagnols qui suivent le novillero avec picadors Kike de façon assidue dans sa prĂ©paration au campo et dans les arĂšnes, nous avons dĂ©cidĂ© de crĂ©er une structure unique sous forme d’une peña taurine qui voit le jour sous le nom de « Nuestro Torero Kike » et qui aura son siĂšge social dans la rĂ©gion de NĂźmes.

En premier lieu elle sert Ă  regrouper diffĂ©rents groupes d’aficionados ; aux 50 membres de la Peña Pueblo AficiĂłn de Linxe dans le Sud-Ouest qui suivent et aident Kike depuis ses dĂ©buts, viennent s’ajouter une quinzaine d’amis de NĂźmes du torero ainsi qu’une dizaine d’aficionados espagnols qui l’accompagnent Ă©galement dĂšs qu’il est au cartel depuis ses dĂ©buts en novilladas piquĂ©es. Cette structure est ouverte Ă  toutes les personnes qui dĂ©sirent aider le novillero dans ce chemin si difficile qu’est celui de devenir torero et le suivre dans les arĂšnes dans lesquelles il sera programmĂ©. Pour faire partie de la peña, une adhĂ©sion de 15 euros par an et par personne vous sera demandĂ©e et servira en exclusivitĂ© Ă  financer du matĂ©riel pour le torero ou organiser ensemble des sorties au campo pour qu’il puisse s’entraĂźner et se prĂ©parer au mieux avant les dates qu’il aura Ă  honorer. En Ă©tant adhĂ©rent, vous bĂ©nĂ©ficierez de tarifs et des infos prĂ©fĂ©rentielles pour les novilladas oĂč Kike sera au cartel, mais Ă©galement pour les dĂ©placements (hĂŽtel, bus, repas) qui seront organisĂ©s comme l’a toujours fait avec succĂšs la peña Pueblo AficiĂłn de Linxe.

Le bureau, un groupe de jeunes dynamiques, sera constituĂ©e par des reprĂ©sentants du Sud-Ouest et du Sud-Est, ainsi qu’un reprĂ©sentant espagnol afin de faciliter au maximum les Ă©changes au sein de la peña. Des rĂ©unions conviviales autour du torero seront organisĂ©es avant ou aprĂšs les spectacles auxquels il participera, en fonction du calendrier.

Constitution du bureau : PrĂ©sident : CĂ©dric Boutavin (Sud-Est), Tel : 0630136825 Vice prĂ©sidente : Marion Gutierrez (Sud-Ouest), Tel : 0786836597 Responsable Espagne : Pedro Moreno Toajas, Tel : (0034)609635648 TrĂ©sorier : Benjamin Baures SecrĂ©taire : Roland Jammes Pour tous renseignements supplĂ©mentaires et pour les adhĂ©sions, veuillez prendre contact avec un des membres du bureau dont vous trouverez les numĂ©ros de tĂ©lĂ©phone ci-dessus ou Ă  l’adresse mail de la peña (contact.kike@yahoo.com).

Le but de notre association est de soutenir notre novillero Kike dans sa lutte de tous les jours pour devenir torero et partager avec lui de grands moments de toreo et de convivialitĂ©. N’hĂ©sitez pas Ă  nous rejoindre, vous serez les bienvenus. »

Au Sambuc

samb25h

Arles, Juan Bautista triomphateur de la temporada

Le jury de la commission taurine extra municipale de la ville d’Arles vient de dĂ©livrer son palmares. Carton plein pour Juan Bautista, l’annĂ©e de sa despedida!

  • Triomphateur: Juan Bautista
  • Meilleur matador de toros: Juan Bautista
  • TrophĂ©e ‘Luc Jalabert’ au meilleur rejoneador: Diego Ventura
  • Meilleure ganaderĂ­a: Jandilla
  • Meilleur novillero piquĂ©: El Rafi
  • Meilleur novillo: Le Lartet
  • Meilleur novillero sans picadors: Tristan Espigue

Nouvelles dates…

El Adoureno

Mojados (Valladolid):

06/10 Joselillo, Javier Herrero et El Adoureño (Torregrande)
07/10 David Gomes et PĂ©rez Langa (PĂ­o Tabernero)

Segura de la Sierra

06/10 FernĂĄndez RĂ­os, Rafael LeĂłn et Ruiz de la Hermosa (Apolinar Soriano)
08/10 SerafĂ­n MarĂ­n, Javier GonzĂĄlez, Venegas et Manuel Casado (Julio de la Puerta)

Montoro (rejones)

D 06/10 Joao Moura Caetano, Lea Vicens et AndrĂ©s Romero (Passanha)

Olias del Rey

 D 06/10 Novillada sin picadores. AarĂłn Infantes et Miguel Zazo (Eduardo MartĂ­n Cillero).
– M 08/10 Festival. EsaĂș FernĂĄndez, LĂłpez SimĂłn, RomĂĄn, JosĂ© Garrido et le novillero Ălvaro AlarcĂłn (Montalvo).

Yepes (mixte)

S 12/10 Le rejoneador Ă“scar Borjas et SĂĄnchez Vara (MarquĂ©s del Quintanar et Los Derramaderos, pour rejones).

Les espoirs sanluqueños se préparent Al Ventus

Préparation de la novillada mixte prévue samedi al coso del Pino de Sanlucar de Barrameda dans la finca Al Ventus, Trebujena, dans le cadre magnifique de la Marisma. Quatre vaches de la ganaderia pour le jeune novillero avec picador Eloy Hilario ci-dessous:

… et pour le jeune novillero sans picador German Vidal « El Melli »…

Nous les retrouverons tous les deux samedi face à du bétail de Chamaco.

Photos: El Califa

© 2022 Corridasi - Tous droits réservés