Alejandro Talavante dans ses choix comme dans son toreo déjoue attentes et pronostics. Selon https://www.elmundo.es/cultura/toros/2020/01/30/5e32dab121efa088308b4627.html, sous la plume de Zabala de la Serna, son retour est annoncé pour la féria de Séville pour trois corridas.

La première d’entre elles est prévue pour le dimanche de Pâques, jour prestigieux, avec un cartel prestigieux où il défilera avec Morante de la Puebla et Roca Rey éliminant ainsi Pablo Aguado que tout le monde attendait. Son retour dans les ruedos se fera, rappelons-le, à Arles en mano à mano avec Juan Leal, le samedi.

Ce serait la venue des Garcigrande au Baratillo -impulsée par Roca Rey- et le refus de Pablo Aguado de les toréer qui aurait conduit Ramón Valencia, « grand mamamouchi » de la Maestranza qui gère aussi les affaires du péruvien, à s’adresser à Alejandro. Ce dernier semble ainsi se préparer à faire une saison plus fournie qu’annoncée au départ. Il voulait, rappelons-le :« faire une temporada à la José Tomas ». Il s’en éloigne.

Aux dernières nouvelles on annonce Roca Rey et Morante quatre fois dans le cycle sévillan, Juli, Manzanares, Talavante et Pablo Aguado trois fois; ce qui n’est pas si mal pour ce dernier. Le cycle débuterait le 22 avril et serait précédé d’un cartel entièrement sévillan le 19 avril : toros de La Palmosilla, pour Juan Ortega, Rafael Serna et Ángel Jiménez.

Tout cela est donné comme très probable, voir très probable.

PV