Morón de la Frontera défi ganadero. Mano à mano. Dimanche. Plein de l’aforo autorisé.

Daniel Luque a combattu les toros de Osborne, Partido de Resina et Murube, le meilleur ovation, silence et deux oreilles.

Gines Marin toros de Pallarés, Miura et Juan Pedro Domecq ovation/oreille/ovation après pétition.

Tous les toros sont sortis très bien présentés . Les quatre premiers décastés et faibles, le Domecq abimé par une pique trasera , seul le Murube noble et avec du fond a permis à Luque de réaliser une très bonne faena. Comme d’habitude monopique systématisée , seul le Miura a poussé au cheval.

Pas grand-chose à tirer des trois premiers malgré la bonne volonté des deux toreros.

Le Miura fait illusion au cheval. Il se décompose très vite et offre peu d’option à Ginès Marin. Un grand coup d’épée permet au torero andalou de couper la première oreille de la tarde.

Le cinquième , discret au cheval, est noble . Luque construit une très belle faena, faisant grandir le toro. Commencée par des séries à droite templées et allurées , elle se termine par de très belles séries de naturelles dont une supérieure. Un final par naturelles de face et luquesinas vient conclure l’ensemble avant un très bon coup d’épée engagé et efficace. Le torero de Gerena coupe deux oreilles.

Le sixième sort affaibli d’une pique trasera. Marin commence de rodillas une faena appliquée qui va à menos au fur et à mesure que le toro baisse de ton. L’épée est habile et très basse.

RT (corrida vue sur Plaza Toros TV)