Plaza de toros de Las Ventas de Madrid. Troisème festejo de la Feria de Otoño.   Toros de Victorino Martín,  

LÓPEZ CHAVES, palmas et silence 

ALBERTO LAMELAS, ovation après un avis et , ovation après un avis  

JESÚS ENRIQUE COLOMBO, silence et silence après un avis 

Salut des banderilleros José Mora et José Antonio Prestel Excellente  brega   de Marco Galán

Trois quarts d’arène de COVID

photo Mundotoro

Une nouvelle fois corrida âpre, décastée et pour tout dire décevante de Victorino, présentée pour Madrid c’est à dire plus haute et longue que d’habitude, lourde aussi et très armée. Le lot de Lamelas se laissa faire et le dernier a fait preuve d’un peu de noblesse. Lopez Chaves a montré une fois encore l’ampleur de son expérience se sortant avec les honneurs de situations difficiles grâce à des lidias efficaces. Lamelas, volontaire, est parti deux fois à puerta gayola. Son entrega n’a pas totalement conquis les tendidos de Madird, très exigeants, alors qu’il avait une belle opportunité. Mais il en faut plus dans la capitale du toreo. Deux tiers de banderilles de Colombo très brillants; l’enthousiasme du jeune vénézuélien, vu à son avantage à Bayonne, a plu à Madrid, mais l’opposition du jour ne lui a pas permis de rémater. Ce sera pour une autre fois.

PV